Les vérités crues de Macky Sall à Youssou Ndour sur leur supposée brouille

0
9

La fin d’une polémique stérile vient d’être sonnée. La lumière a été faite sur des reproches faits au président Macky Sall qui serait derrière la création d’un organe de presse pour déstabiliser le Groupe futurs médias (Gfm), à l’issue d’une rencontre avec le président de la République, il y a quelques jours.

A l’issue de cette audience que lui a accordée le président sur sa propre initiative, il est apparu qu’il n’existait, en réalité, aucune brouille entre le président Macky Sall et Youssou Ndour, Président directeur général du Gfm, contrairement aux rumeurs véhiculées ces derniers temps. Le président de la République qui a rencontré l’artiste planétaire lui a signifié qu’il n’était ni de près ni de loin derrière un quelconque organe de presse comme celui nouvellement créée, pour dit-on affaiblir Gfm.

Au cours de cette rencontre tenue la semaine dernière, le lead vocal du ‘’Super Etoile’’ a été invité, par le locataire du Palais à venir tirer au clair beaucoup de faits qui lui sont reprochés. Des reproches qui portent surtout sur la création d’un nouvel organe de presse par quelques-uns de ses anciens employés et d’une kyrielle de démissions d’agents du Gfm. Il a dès lors été véhiculé la rumeur selon laquelle, c’est la personne du président Sall qui était derrière tout cela. Des rumeurs devenues virales. Et dans les discussions comme dans les réseaux sociaux, le président Sall était pointé du doigt comme étant le ‘’bras armé’’ ou le ‘’financier de l’ombre’’ de cet organe, juste affaiblir l’entreprise de presse du ‘’Roi du Mbalakh’’. Que nenni ! lui a alors fait savoir le chef de file de l’Alliance pour la République, ont confié des sources tapies au Palais.

Des échanges entre les deux, il est ressorti que le président a fait savoir à l’artiste-chanteur qu’il n’était animé d’aucune volonté de l’affaiblir ou de nuire à ses intérêts. Mieux, lui a-t-il précisé, si vraiment il voulait s’en prendre à un organe de presse, Walfadjri qui ne cessait de le traîner dans la boue allait à ce jour être rayé des listes d’entreprises de presse du Sénégal. Macky Sall de relever que le groupe de Sidy Lamine Niasse n’a jamais fait l’objet d’un quelconque règlement de compte malgré le fait que celui-ci l’attaque matin, midi et soir en l’accusant de faits infondés. Et ce, sans jamais être inquiété. Il dit n’avoir, malgré tout ce tort à lui fait, jamais pensé ni posé un acte allant dans le sens de nuire aux intérêts du groupe Walfadjri. Ainsi il lui a signifié de vive voix, que si ce groupe qui ne cesse de l’attaquer, jusqu’à ce jour, a été épargné, lui ne voit pas donc d’intérêt à s’en prendre à l’entreprise de presse d’un allié.

À Youssou Ndour, a appris Dakaractu, son interlocuteur lui a renouvelé son amitié. Il lui a fait savoir qu’il avait devant lui un allié. Et qu’il ne voit ‘’ pas un quelconque intérêt à vouloir déstabiliser un allié en soutenant la création d’un organe de presse pour l’affaiblir (E-Média). ‘’Cela ne m’intéresse pas du tout vraiment. Si je comptais vraiment déstabiliser un organe de presse, je ne me focaliserais pas sur celui appartenant à un allié, un frère, un ami à moi’’, a dit le président Macky Sall à Youssou Ndour. Donc c’est impensable pour lui de tenter d’affaiblir ou de déstabiliser un allié’’, a-t-il ajouté au sieur Ndour.

Au cours de leurs échanges, le président Macky Sall qui entendait ainsi éclairer la lanterne du Pdg de Gfm afin de lever toute équivoque – et ce, de vive voix-  a répété à son vis-à-vis que toutes ces accusations portées contre sa personne à propos de cette histoire de soutien qu’il aurait apporté à ladite entreprise de presse nouvellement créée sont infondées…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here