« Stigmatisation »: Le ministère de l’Education répond au Lycée Limamoulaye

0
8

La Directrice de l’Enseignement moyen-secondaire, Fatima Bâ Diallo, monte au créneau après la sortie au vitriol du personnel enseignant du Lycée Limamoulaye de Guédiawaye (dans la banlieue dakaroise). Criant à la « stigmatisation », ledit personnel menace de boycotter le Concours général « parce que ce à quoi nous assistons, c’est une ‘’tocarisation’’ de l’Education nationale. De l’autre côté, il y a ce que le ministre (Serigne Mbaye Thiam) a choisi, le Lycée Mariama Bâ de Gorée, le Lycée d’excellence de Diourbel et le Prytanée Militaire de Saint-Louis, qui viennent d’ailleurs derrière le Lycée Limamoulaye ».

Interrogée par Radio Sénégal, Fatima Bâ Diallo cite « l’arrêté qui date du 20 février 2018 », avant de préciser que « les établissements ne seraient plus mis en compétition dans le cadre du Concours général qui concerne essentiellement les élèves. Ce sont les élèves qui compétissent. Donc, c’est fort de ce principe-là que l’arrêté qui fixe actuellement les modalités d’organisation du Concours général ne classe pas les établissements. »

« Le principe, depuis le départ, insiste-t-elle, c’est l’élève qui est jaugé, qui est mesuré, qui est distingué également au Concours général. Donc, ce principal-là va être mis désormais en avant dans le cadre du Concours général ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here