Mandat de député de Khalifa Sall : Me Babou dément Seydou Guèye

0
6

Me Abdoulaye Babou, ancien président de la commission des lois à l’Assemblée nationale, s’inscrit en faux contre les propos du porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye. Ce dernier a déclaré que la loi dit que Khalifa Sall peut perdre son poste de député si sa condamnation venait à être définitive.

«Lorsque j’étais président de la commission des lois, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale était une loi simple et il n’y avait aucune disposition de nature à dire que si un député est condamné à telle peine, il perd son mandat. Non ! C’est la première réflexion», a lancé Me Babou sur les ondes de la Rfm.

Et d’ajouter : «la deuxième réflexion qui dit encore que pour que le député puisse perdre son mandat, normalement ça devait relever d’une loi organique. Ce qui n’était pas le cas à l’époque. Maintenant, depuis que j’ai quitté l’Assemblée nationale, il y a eu une réforme. Que dit cette réforme? je ne saurais vous donner la réponse. Mais, en tout cas, au moment où je vous parle, ni la constitution de la République elle-même, ni une loi organique, à ma connaissance, ne dit un député condamné perd son mandat».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here